Écoles privées de laïcité

12546_ecole-catholique_440x260La France, fille ainée de l’Église. Cette expression, héritée de la monarchie absolue, aurait pu devenir désuète suite à l’émancipation républicaine de 1905, et la fameuse loi sur la séparation des Églises et de l’État. Pourtant, avec près de 8300 écoles catholiques dites « sous contrat », c’est à dire subventionnées par de l’argent public, il parait évident que la fille ainée peine à couper le cordon, et encore moins ceux de la bourse.

Plus de 7 milliards d’euros alloués chaque année à des établissements professant le « socle commun de connaissances et de compétences » entre deux Pater Noster et trois Ave Maria. Un montant conséquent voué à l’apprentissage des « Sciences de la vie et de la Terre créée en 6 jours ». Une somme importante destinée à l’enseignement des lois physiques des fluides selon Archimède, et de celles de l’aquaplaning selon Jésus Christ.

Mais, si l’immense majorité des écoles concernées demeurent d’obédiences catholiques, d’autres institutions protestantes, juives, ou musulmanes bénéficient également des faveurs des subventions publiques. Avantage est ainsi clairement donné aux confessions à la mode, séduisant et réunissant un très grand nombre d’adeptes. En effet, aucune aide de l’État n’est allouée pour les établissements scolaires de l’Ordre du temple solaire, ni pour ceux de l’Église de Scientologie, ni pour ceux de l’École de la préparation de l’évacuation extraterrestre (sic).

Est-il ainsi légitime que le contribuable français finance l’enseignement de quelque croyance que ce soit ? Un État autoproclamé indépendant vis à vis d’une quelconque religion doit-il encourager certains dogmes et en décrédibiliser d’autres ? Une prétendue vierge montée au ciel mérite-t-elle plus d’attention que d’hypothétiques petits hommes verts descendus du même endroit ?

Aujourd’hui, en France, une partie des impôts collectés est donc attribuée à l’éducation religieuse. Une part de la TVA d’un livre sur les travaux scientifiques de Darwin est affectée à la propagation d’une doctrine qui prétend que la femme a été créée à partir d’une côte d’Adam. Une part du prix d’un préservatif est consacrée à l’organisation prosélyte d’un pape qui milite contre cet unique rempart fiable face à l’épidémie du SIDA. Comme si une part du prix de vente d’un respirateur artificiel était reversé à l’industrie du tabac. Comme si une partie du chiffre d’affaires de la discothèque Fucking Boys étaient reversée à Christine Boutin.

La laïcité désigne le caractère assurant l’impartialité à l’égard des différentes confessions, doctrines, et croyances. La République française se définit comme un état laïque. Prière… de ne pas rigoler.

 

Guillaume Meurice

13/01/2013

Publicités

4 Commentaires

Classé dans CHRONIQUES

4 réponses à “Écoles privées de laïcité

  1. francois

    bonjour quillaume, petite description exagérément caricaturale ! pour avoir été dans l’enseignement prive catho une bonne partie de ma jeunesse je peux t’affirmer que les théories créationnistes ne m’ont jamais été présentées, et que les messes données a l’occasion d noël ou de pâques n’ont jamais été obligatoires. agnostique forcené je n’ai jamais cru a ces légendes mais la connaissance des textes sacres des principales religions auxquelles notre société est confrontée peux même aider a comprendre certains points d’histoire qui nous ont construits ainsi que certains enjeux géopolitiques qui sont en train de construire le monde d’aujourd’hui. ta critique est a mon avis un peu trop acerbe et manque pour le moins d’ouverture surtout si l’on fini par comparer les résultats des collèges/lycées prives a ceux du public
    ceci dit, le religion est pour moi un poison injectée dans l’humanité pour mieux la contrôler mais on ne doit pas pour autant l’accuser de tous les maux sans savoir réellement de quoi l’on parle

    • Bonjour François,

      Et merci pour ta contribution.

      La question est simplement « Un État prétendu laïque doit-il subventionner un établissement religieux » ?
      Si oui (ce qui parait déjà plutôt contradictoire), pourquoi privilégier seulement quelques dogmes, quelques croyances ? À quand une école privée raélienne sous contrat ? Un enlèvement par des extraterrestres n’étant pas, selon moi, ni plus ni moins improbable que l’accouchement d’une vierge.

      Ainsi soit-il ! 😉

  2. Bonjour,
    Je découvre tout juste votre blog, car j’aime beaucoup vos chroniques sur France Inter et précise donc d’emblée que je pense être d’accord avec bons nombres de vos idées!
    Cependant, cet article me dérange un peu parce qu’il est assez trompeur. En effet, je peux en témoigner pour y avoir été à l’école et pour avoir une partie de ma famille (et rappelons qu’on ne choisie pas sa famille!) qui y a travaillé, dans les écoles privées catholiques sous contrats, il n’est nullement enseigné la catéchèse ou que sais-je de religieux, ou alors c’est uniquement pour les volontaires! (sois une toute petite poignée d’élèves dans les écoles que j’ai fréquenté). Par ailleurs, ces écoles sont ouvertes à tous, quelque soit sa religion ou son athéisme. C’est différent, à ma connaissance, des écoles hors contrats, qui sont elles, vraiment religieuse.
    Voilà tout.
    Pitseleh

    • Bonjour,

      Et merci pour votre message.
      Je tiens juste à vous préciser que ce qui me dérange précisément, c’est qu’en tant que citoyen d’une République prétendue laïque, mes impôts servent à financer des établissements religieux. Dans une école catholique, que les cours de catéchisme soient obligatoires ou non, le problème est qu’ils puissent exister. Et ils existent souvent !

      Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s