Mort aux cons !

imagesThéorisée au milieu du XIXème siècle, la sélection naturelle induit l’incapacité de survie des membres d’une espèce les moins adaptés à leur environnement. Ainsi, sauf délire et hallucination, il est peu probable d’observer une truite gambader dans le désert de Gobi. De même, il serait plutôt surprenant de croiser un toucan dans les profondeurs abyssales de l’océan Pacifique. Leur organisme n’est simplement pas adapté à certaines conditions considérées comme hostiles. Pas plus que ne l’est celui d’un être humain à supporter un choc entre sa boite crânienne lancée à vive allure et un platane immobile et déterminé.

Ainsi, la biodiversité sélectionne naturellement les individus aptes à vivre et se reproduire dans un milieu donné. Et élimine les autres. Pourtant, s’il est difficile d’imputer aux différentes espèces animales la moindre part de responsabilité quant à leur destinée, il n’en va pas de même pour l’humain qui possède la connaissance de ce processus. Ainsi, il est délicat de reprocher à un volatile de ne pas avoir survécu à une vague de froid, mais moins à un automobiliste d’avoir confondu sa Twingo et une Formule 1. C’est toute la différence entre un canard et un connard.

Par exemple, un sondage réalisé à l’approche du réveillon du nouvel an nous apprend que près d’un automobiliste sur deux a prévu de conduire sous l’emprise de l’alcool. Une occasion inespérée de se débarrasser définitivement d’individus assez stupides pour mettre en péril leur vie, et celle des autres, pour quelques verres de mousseux. Ainsi, il serait souhaitable qu’un décret autorise la conduite en état d’ébriété et abolisse toutes les limitations de vitesses pour la nuit de la Saint Sylvestre. Déconseillant dans le même temps à toute personne sensée d’emprunter les routes durant cette période, la mesure aurait pour effet immédiat de se débarrasser de bons nombres de chauffards au comportement (auto)destructeur.

De plus, les images de véhicules encastrés et de corps décharnés en ouverture du journal de 20 heures offriraient une publicité gratuite et efficace pour une nouvelle campagne de la sécurité routière. Plus efficace que les slogans moralisateurs de publicitaires davantage inspirés lorsqu’il s’agit de promouvoir les capacités d’accélération du dernier bolide à la mode ; de gagner leur vie au risque de la faire perdre à d’autres.

Une solution aussi radicale que libérale qui responsabiliserait l’usager de la route en lieu et place de l’infantiliser à base de « fais pas ci, fais pas ça ! ». Une occasion de fournir des organes aux patients en attente de donneurs (excepté pour le foie, bien entendu). En attendant que les diverses mutations génétiques dotent l’être humain d’une  faculté plus élevée à assimiler l’éthanol, d’une meilleure protection contre les chocs à grande vitesse, et d’une plus grande résistance à la connerie ambiante.

 

Guillaume Meurice

29/12/2012

Publicités

2 Commentaires

Classé dans CHRONIQUES

2 réponses à “Mort aux cons !

  1. Il est peu probable d’observer une truite dans le desert de Gobi, certes, mais un Dipneuste, ça, c’est envisageable! Mais ce n’est pas parce que certains poissons vivent sans eau que j’approuve qu’un automobiliste roule ivre. J’espère qu’on note pas les commentaires sur leur utilité! xD
    Pièsse: J’aime le style

  2. Si on « autorise la conduite en état d’ébriété … pour la nuit de la Saint Sylvestre », la sélection se fera en éliminant avec ces chauffards, d’autres humains, au hasard, dont le point commun aura été de partager le même espace et le même temps. Mais c’est vrai que « le hasard et la nécessité » participent de l’évolution …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s