Mariage Homo sapiens

Quand Cupidon décoche ses flèches intrépides dans le cœur dépeuplé de futurs amoureux, peu lui chaut le reste de leur anatomie. C’est ainsi que, parfois, une jeune fille de l’Est s’amourache d’un séduisant grabataire milliardaire, un philosophe de guerre télégénique s’éprend d’une poupée gonflée au Botox, une libido instable et perverse tombe sous le charme de Christine Boutin.

Tous ces amants aveuglés par la flamme du désir peuvent prétendre officialiser leur union devant les institutions de la République Française. Excepté dans un cas très précis : lorsque le fils de Vénus à l’arc bandé choisit pour cible deux âmes de sexe identique. Pour ces ardents tourtereaux, le législateur a prévu un régime de faveur : défense absolue de dévoyer sa passion sous le regard cafardeux d’une secrétaire de mairie neurasthénique. Un privilège manifeste et injuste comparé à tous ces couples hétérosexuels punis par les liens du mariage.

Ainsi échappent-ils, aux châtiments réservés exclusivement aux malchanceux autorisés à s’aimer sous la tutelle de la législation. Pas de folklore mortifère d’enterrement de vie de garçon ou de jeune fille. Pas d’obligation de céder aux prérogatives de la festivité imposée qui vont de la location de la salle polyvalente Patrick Hernandez, à l’animateur de soirée fan de La Compagnie Créole. Pas d’oncle saoul en fin de repas débitant les meilleures saillies drolatiques du député homophobe assumé Christian Vanneste.

Mais la discrimination positive ne s’arrête pas là. Défense absolue de s’encombrer d’enfants dans une société qui considère avec plus d’affection un orphelinat qu’une famille homoparentale. Interdiction totale de participer aux collectes de don du sang  pour des gays à l’hémoglobine suspecte, qui peuvent ainsi garder bonne conscience sans participer à l’effort de solidarité. D’ailleurs, nombreux sont les pays qui ont trouvé la parade en prohibant directement la pratique de l’homosexualité ; leur gouvernement jugeant indécent la chance de certains individus de pouvoir jouir sans entraves et sans contraception.

Malheureusement en France, l’audace n’est pas d’actualité. Ni l’égalité des droits qui diffèrent selon les préférences sexuelles de chaque individu. Mais le jour viendra où enfin, gays et lesbiennes pourront choisir leur destin, fonder une famille, consentir à s’enchainer librement, et goûter au « Oui » défendu.

Ce jour là, Christine Boutin et Christian Vanneste pourront aller se faire mettre !

 

Guillaume Meurice

13/03/2012

Publicités

1 commentaire

Classé dans CHRONIQUES

Une réponse à “Mariage Homo sapiens

  1. Vabre Julien

    Génial! génial! génial! je t’ai découvert avec « si tu écoute… » Merci pour ce petit moment de foutage de gueule, c’est tout à fait ma « cam ». Ta chronique passe à peu près à l’heure à laquelle je récupère mon fils chez la nourrice et je reste souvent garé devant chez elle pour l’écouter jusqu’au bout, le laissant quelques longues minutes encore aux mains de cette mégère… HAAAAAHAHA (rire machiavélique)
    Merci encore et j’espère t’entendre encore longtemps donc longue vie à toi,( et à moi aussi tiens) (et à ma nourrice).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s