Hommages collatéraux

« La guerre c’est mal ». Lorsque Miss France ose cette prise de position radicale en direct sur l’antenne de TF1, elle est loin d’imaginer la portée subversive de ses propos. Car les rapports entre le pays dont elle constitue la caution esthético-philosophique et les conflits armés en général, sont loin d’être si discourtois. Preuve en est la démonstration de force annuelle du 14 juillet où chaque contribuable français peut regarder défiler ses impôts.

 

SUITE ET FIN dans le livre “Guillaume Meurice chronique la société“, recueil de plus de cinquante chroniques illustré par le dessinateur de presse Babouse (Charlie Hebdo, l’Humanité…) et préfacé par le comédien François Morel. (pour commander l’ouvrage, cliquez ici)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans CHRONIQUES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s