Dégâts des eaux

Avez-vous déjà observé des membres de la tribu amazonienne Kayapos ? Batifolant devant les caméras d’un documentaire de la chaine Planète. Quasis nus, sourire aux lèvres, vivant de pêche et de cueillette, étalant leur bonheur à la face du monde. Narguant l’occidental moyen, prisonnier de son quotidien et de son confort à crédit sur 20 ans. Avez vous remarqué ce manque de savoir vivre si caractéristique des gens qui ne veulent pas être heureux comme tout le monde ? Sans Ipad, sans Iphone, sans Twitter, incapables de savourer l’ineffable beauté d’un taureau mis à mort dans l’arène, ni les subtilités d’une bonne boutade de Jean-Marie Bigard. Un anachronisme comme il en subsiste quelques autres au cœur de cette forêt vierge, « poumon de la Terre », et dernier territoire de quelques peuples qui devront apprendre bientôt les quelques règles élémentaires du « savoir mourir ».

Première règle : …

 

SUITE ET FIN dans le livre “Guillaume Meurice chronique la société“, recueil de plus de cinquante chroniques illustré par le dessinateur de presse Babouse (Charlie Hebdo, l’Humanité…) et préfacé par le comédien François Morel. (pour commander l’ouvrage, cliquez ici)

Publicités

1 commentaire

Classé dans CHRONIQUES

Une réponse à “Dégâts des eaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s